• 11 novembre 2017 : hommage au frère de mon grand père paternel

     

    11 novembre 2017

    Notre grand-père Pierre (à Anika76 et à moi) né le 10 juillet 1881 (marié en 1906) ne part pas mais son jeune frère Emile, oui ... 

    Emile est né le 7 mars 1888 à Cesson (35). Il laisse la moisson, monte dans le train le dimanche 2 août 1914. Il sera dans la bataille des Ardennes. Il est mort le 22 août 1914 à Ethe en Belgique.   

    "Partout en Bretagne, en cette fin d'après-midi du Samedi 1er août 1914, du clocher des cathédrales jusqu'aux plus petites églises de village le tocsin sonne et brise une paix vieille de 44 ans.   

    Dans les champs, les paysans en pleine moisson posent leurs faucilles, grimpent sur les talus, tendent l'oreille : le feu, peut-être ? Non ! La mobilisation.  

     Et tous courent au bourg. Sur les routes passent en trombe les voitures des gendarmes qui distribuent aux mairies les affiches de l'Ordre de Mobilisation" annonçant celle-ci pour le 2 août à

    0h00 et qui , aussitôt placardées, provoquent des attroupements. Chacun lit ou se fait lire, comprend ou cherche à comprendre.

    Sur le perron de la maison communale, l'instituteur ou le maire expliquent : "Oui c'est la mobilisation générale. Regardez le fascicule bleu de votre livret militaire. Il indique le lieu de votre caserne".

     Les militaires en permission spéciale en ce week-end pour des mariages ou autres fêtes de famille se voient remettre par les maires des télégrammes mentionnant "Ordre de rejoindre votre corps immédiatement et sans délai" plongeant les leurs dans une certaine détresse". 

    J'ai emprunté quelques phrases à Christian Signol ... Son livre (un matin sur la terre) m'a fait comprendre quelle incompréhension avait dû ressentir un paysan breton tel qu'Emile quand il est parti vers les Ardennes. Avait-il déjà quitté sa Bretagne ? sa famille ? sa promise peut-être ?

    Je ne peux répondre. A la maison, on ne parlait pas de la guerre. Ce fut une tragédie pour mon grand-père qui n'avait qu'un frère et qui attendait son premier enfant : en effet, mon père est né le 27 novembre 1914.

    En hommage à ce frère, quand mon grand père a eu son 2ème fils, il l'a prénommé Emile. Ce BB ne vécut que 4 mois ... j'ai entendu souvent mon père dire : "Emile est mort deux fois durant la guerre".

    C'est tout. 

    « Dernières fleurs 2017, je pense ...La rose du samedi demandée par Jean Pierre n°33 »

  • Commentaires

    1
    m trinckquel
    Samedi 11 Novembre à 07:01

    Je suppose que Emile était un membre de ta famille (peut-être ton grand-père ?)... Les roses sont très belles pour lui rendre hommage...

    Très bonne journée. Gros bisous

      • Samedi 11 Novembre à 15:49

        Le frère cadet de mon grand-père paternel

    2
    Samedi 11 Novembre à 10:00
    LADY MARIANNE

    un membre de ta famille je pense-
    un bel hommage en ce jour !
    bisous- belle journée-

      • Samedi 11 Novembre à 15:50

        Le frère cadet de mon grand-père paternel

    3
    Samedi 11 Novembre à 10:10

    Un bel hommage à un membre de ta famille mon amie en ce jour souvenir , 

    superbes roses...

    Bonne journée et bises de Christiane

    4
    Samedi 11 Novembre à 15:51

    Le frère cadet de mon grand-père paternel que l'on voit à son mariage puis sur le document "mort pour la France".

    5
    Samedi 11 Novembre à 17:51

    Bonsoir Lydie, bien bel hommage au frère de ton grand-père parti au cours de ce conflit si meurtrier. Je pense aussi aujourd'hui à mon grand-père" mort pour la France" également... et à toutes les victimes de cette guerre. Bon dimanche à toi, bises de shuki

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :