• Ci-dessous un tableau de Gustave Caillebotte, né à Paris le 19 août 1848 et mort à Gennevilliers le 21 février 1894, est un peintre français, collectionneur, mécène et organisateur des expositions impressionnistes de 1877, 1879, 1880 et 1882. 


    6 commentaires
  • Le tableau du samedi géré par Lady Marianne

      

    Le tableau du samedi géré par Lady Marianne

     Vous avez reconnu le peintre ?

    Le tableau du samedi géré par Lady Marianne

    Le tableau du samedi géré par Lady Marianne

    Photos faites par moi au jardin des plantes de Rouen


    6 commentaires
  • Le tableau du samedi géré par Lady Marianne

    Le tableau du samedi géré par Lady Marianne

    Miharu Yokota est une artiste de Tokyo, au Japon. Elle a commencé à l'auto-apprentissage de la peinture quand elle était à l'école primaire. Elle a créé les contes fantastiques et peintures lunatiques pour les enfants en fusion avec des éléments traditionnels japonais

     

    Le tableau du samedi géré par Lady Marianne


    8 commentaires
  • Le tableau du samedi géré par Lady Marianne

     

    Le rôle joué par Rouen dans l'histoire de l'art à la fin du XIXe siècle est considérable. Si la ville n'a cessé d'attirer les artistes depuis la Renaissance, la fascination qu'elle exerce atteint son apogée à l'époque impressionniste, alors que se mêlent les prestiges de son essor industriel, de son site spectaculaire et de son patrimoine architectural intact.

    Cette ville que Pissarro trouve « aussi belle que Venise » devient dès lors un lieu emblématique de la peinture moderne.

    Une centaine de chefs-d'oeuvre de Monet, Gauguin, Pissarro et d'autres grands peintres de la fin du XIXe siècle, seront réunis pour explorer l'un des derniers grands thèmes de l'histoire de l'impressionnisme qui n'ait pas fait l'objet d'une exposition : la cité normande comme laboratoire de la nouvelle peinture, entre agitation urbaine et ruralité, vieilles pierres et industrie galopante, le tout vibrant des reflets de la Seine.

     

    Le tableau du samedi géré par Lady Marianne

    La rue de l'épicerie à Rouen peint par Camille Pissaro

     

    Le tableau du samedi géré par Lady Marianne

    La rue existe toujours, elle est proche de la cathédrale 

     

     


    9 commentaires
  • Je vous présente le peintre Matisse

    Henri Matisse né le 31 décembre 1869 au Cateau-Cambrésis, et mort, le 3 novembre 1954, à Nice, est un peintre, dessinateur, graveur et sculpteur français. 

    et une de ses oeuvres

    Le tableau du samedi géré par Lady Marianne

     

    Le nu bleu


    8 commentaires
  • Une nature morte est un ensemble d'éléments inanimés (fruits, fleurs, vases, etc.) ou de cadavres (gibier, poissons),

    puis, par métonymie, une œuvre (en peinture ou en photographie, etc.) représentant une nature morte.

    Le tableau du samedi géré par Lady Marianne

     

    Fraises peintes par Pierre Auguste RENOIR


    6 commentaires
  •  

    J'ai choisi un autoportrait du peintre mais en aucun cas, il fait partie du défi ! C'est pour vous le faire connaître tout simplement.

    Le tableau du samedi par Lady Marianne

     Théodore Robinson était un peintre américain célèbre pour ses paysages impressionnistes. Il fut l'un des premiers artistes américains à adopter l'impressionnisme à la fin des années 1880. Il fréquenta Claude Monet à Giverny. Wikipédia

    Naissance : 3 juin 1852, Irasburg, Vermont, États-Unis

    Décès : 2 avril 1896, New York, État de New York, États-Uni

    Melle Motes et son chien Shep

     


    8 commentaires
  • Histoire d'un peintre américain : Duane Bryers

    Le tableau du samedi géré par Lady Marianne

    Duane B. "Dick" Bryers (né le 2 Juillet 1911 dans le comté de Luce , Michigan ; † 30 mai 2012 à Tucson , Arizona ) était un Américain peintre et illustrateur

     

    Les dessins d’Hilda sont à l’image de l’illustrateur, un personnage joyeux, naturel, drôle, bien dans sa peau et bien dans sa tête. Duane Bryers dessinera Hilda durant plusieurs années, jusqu’à la fin des années 70 pour la même compagnie qui possédait les droits d’illustrations.

     

     

     

      À partir des années 50, jusqu’aux années 80, la silhouette d’Hilda ne laissera personne indifférente. Fruit de l’imagination du dessinateur Duane Bryers, elle était la première pin-up aux formes rondes, devenue très populaires grâces aux calendriers.

    Pourtant, sa popularité est étrangement tombée dans les oubliettes avec le temps. Ce n’est qu’en 2013, un an après le décès de Duane Bryers, que la belle Hilda a refait surface à travers une galerie de photos publiée en ligne.

    On y voit une jeune femme rousse, la plupart du temps quasiment dénudée (seuls son sexe et ses tétons sont constamment dissimulés), respirant la joie de vivre et assumant complètement ses formes rondes en pleine nature.

    C’est dans le milieu des années 50 que le dessinateur a eu l’idée de créer cette pin-up, à contre-courant des codes sociaux où l’image de la femme glamour à la Marylin Monroe prédominait les esprits. Souhaitant en faire une série de calendriers, il s’allie justement à la compagnie Brown & Bigelow, un important distributeur de produits promotionnels et calendriers publicitaires.

     

    Je suis présidente d'une association de personnes rondes "Rondeurs En Plus" et j'aime bien Hilda.

     

     


    10 commentaires
  • Mardi gras, t’en va pas

     

    J'f'rai des crêpes, j'f'rai des crêpes,

     

    Mardi gras, t'en va pas,

     

    J'f'rai des crêpes, reste là.

     

    Viens chez moi, je fais des crêpes et je les emmène à l'asso

    Mardi gras

    Mardi gras

    Mardi gras

     


    14 commentaires
  •  

    Le tableau du samedi géré par Lady Marianne

    Degas, surtout connu pour être le peintre des danseuses, est aussi celui des « petits métiers ».

    Il est l’un des peintres qui s’est penché avec le plus d’attention et d’émotion sur les activités du peuple, jusqu’à en faire son thème d’inspiration préféré.

    Ici, celui des métiers de Paris, avec ces deux repasseuses, surprises par le peintre dans l’exercice pénible de leur tâche.

    Pratiquement pas de décor autour de ces femmes à la peine : un mur nu derrière elles, un poêle à charbon ou à bois sur la droite du tableau où couvent des braises pour les fers à repasser, poêle qui exhale une forte chaleur qui semble faire vibrer l’air de la pièce. Devant elles, la table sur laquelle un drap est disposé que l’une d’elles est en train de repasser ; à côté du drap, un petit récipient contient probablement de l’eau avec laquelle asperger les tissus trop secs. Le dépouillement de la scène est impressionnant. Il contribue à isoler ces femmes dans leur fatigue et permet au spectateur de s’y investir totalement.


    7 commentaires
  • Tableau du samedi géré par Lady Marianne

    par un peintre déjà présenté, Michèle Ratel, habitant le long de la Seine à Poses

     

    Tableau du samedi géré par Lady Marianne

    Peintre paysagiste professionnel et autodidacte, Michèle Ratel pratique son art depuis une trentaine d'années. Attirée toute jeune par le dessin, elle commence par réaliser des portraits de son entourage. Puis évoluera, plus tard, vers la nature morte en peinture.

    En 1985, elle fait une rencontre décisive avec un groupe de peintres paysagistes rouennais. Les expositions vont alors s’enchaîner et le peintre obtient de nombreux prix régionaux.

    En 1988, Michèle Ratel donne un nouvel élan à sa carrière et se lance dans la nature morte surréaliste. Le succès est immédiat. Elle est régulièrement sélectionnée au Salon de Rouen et en 1990, une exposition lui est consacrée à "La palette d'or" de Rouen.

    Mais son installation à Poses et le charme de son atelier en bord de Seine auront bien vite raison du surréalisme.

    Dès 1992, le peintre revient définitivement à ses premières amours, les paysages, dans une optique post impressionniste.

    Tableau du samedi géré par Lady Marianne

     

    Tableau du samedi géré par Lady Marianne


    9 commentaires
  • Je ne connais pas le peintre : Virginie Stephani.

    Je vous la présente : Artiste peintre depuis toute petite, j'avais envie de partager ma passion pour la peinture à l'huile !!! Depuis quelques années, j'expose dans la région Paca mais je recherche activement de nouveaux contacts professionnels régulièrement.

    Ce vase avec roses est joli n'est-ce-pas ?

     

     

     

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique