• Cathédrale St Pierre de Beauvais

    La cathédrale Saint-Pierre de Beauvais, commencée en 1225, est connue comme ayant la hauteur sous voûte la plus élevée de l'âge gothique : 48 mètres. Si Amiens est la plus vaste, Beauvais est la plus haute... Cette hauteur, voulue dès l'origine, a fragilisé tout l'édifice depuis le Moyen Âge. Au long des siècles, les financements qui auraient dû être consacrés à l'achèvement de l'édifice (nef, chœur et flèche) ont été affectés aux réparations. Après un premier éboulement en 1284, la flèche, achevée en 1566, s'écroule en 1573. La flèche disparue, on n'eut jamais les moyens de construire une nef.

    Aujourd'hui, la cathédrale de Beauvais reste un édifice fragile. Sa hauteur augmente sa prise au vent et sa vulnérabilité aux tempêtes. En visitant Saint-Pierre, vous verrez des étais soutenir les bras du transept ainsi qu'un puissant contrefort de bois renforcer l'entrée du déambulatoire nord.

    Si l'attrait de la cathédrale réside dans son gigantisme, il repose aussi dans son horloge astromonique et dans les vitraux des chapelles. La plus ancienne verrière, dans la chapelle Notre-Dame, date de 1240 (avec un Arbre de Jessé). Les bras du transept, quant à eux, s'illuminent des magnifiques vitraux XVIe siècle des Le Prince (complétés par ceux de Max Ingrand au XXe). Les chapelles du déambulatoire offrent une variété, forte agréable à l'œil, de verrières médiévales et modernes.

     

    Cathédrale St Pierre de Beauvais

    Cathédrale St Pierre de Beauvais

     

    Cathédrale St Pierre de Beauvais

    Cathédrale St Pierre de Beauvais

    Cathédrale St Pierre de Beauvais

    Cathédrale St Pierre de Beauvais

     

    Au sein de la cathédrale, la célèbre horloge astronomique de Beauvais renferme un mécanisme composé de 90 000 pièces et de 68 automates. Imposante du haut de ses 12 mètres, ce chef d’oeuvre du XIXe siècle présente dans ses cadrans des informations sur les saisons, les éclipses, etc... Autre chef d’oeuvre de la cathédrale, l’horloge médiévale du XIVe s., l’une des plus anciennes horloges à carillon encore en fonctionnement.

    « Musée de la nacre à Méru (Oise)Les jardins de Claude Monet à Giverny (Eure) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 19 Juin 2015 à 05:08

    bonjour ma belle Lydie 

    comme vous avez de beaux endroits :) je passe t embrasser

     

    2
    Vendredi 19 Juin 2015 à 06:40

    quelle richesse !!! bonne journée

    3
    Vendredi 19 Juin 2015 à 09:03

    Bonjour, …
    Belle ! … De beaux restes ...À voir bien sûr … dès que ...
    … ßonne journée … Amicalement … Claude …

    4
    Vendredi 19 Juin 2015 à 11:20

    Bonjour Lydie magnifique les vitraux sont superbes bonne journée bisous

    5
    Vendredi 19 Juin 2015 à 11:48

    Ils vont bientôt essayer d'enlever les étais à l'intérieur et voir ce que ça donne.

    Bises

    6
    Vendredi 19 Juin 2015 à 17:33

    elle est magnifique

    7
    Samedi 20 Juin 2015 à 00:49

    re : J'ai regardé il y a peu une rediffusions des cathédrales de Picardie... Je n'ai visité ni celle de Beauvais ni celle d'Amiens par contre j'ai profité de la réunion de la fratrie pour dans la soirée en compagnie de ma bs Martine et de Doudou pour aller visiter celle de Sens...  J'ai été agréablement surprise, c'est une très belle cathédrale équipée d'un grand nombre de gargouilles.

    J'ai été épatée par l'horloge astronomique...  on rigole des anciens mais z'étaient très ingénieux. C'est une merveille cette horloge.

    8
    Dimanche 21 Juin 2015 à 12:35

    Un article qui présente bien cette Cathédrale !

    Merci et bisous Lydie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :