• Il y avait des mammouths, des ours des cavernes, des loups, des bisons, des rennes, lion des cavernes, auroch, des hyènes, l'ours brun, le rhinocéros laineux ... l'histoire de la vallée de la Seine au moment du Paléolithique.

    Une femelle de mammouth, elle mangeait des graminées, de la mousse, des fougères, quelques petits arbrisseaux.

    Il y a 2.6 millions d'années

    des molaires de mammouth et des morceaux de défense

     


    2 commentaires
  • En vallée de Seine il y avait :

    des mammouths - voici une tête retrouvée et ses ivoires

    échelle 1 - par rapport à un homme de 1m80

    des rhinocéros laineux qui ne mangeaient que des graminées. La forme du crâne montre

    que la tête pendait très bas, l'animal arrachant sa nourriture d'un large mouvement de faux.

    Un cerf géant (megaceros giganteus) qui avait 3.50 mètres de bois, faisait 2 m au garrot (les mâles uniquement) ...

    Il ne portait ses bois qu'en automne et en hiver au moment du rut


    9 commentaires
  • J'ai envie de manger des moules

    Appétissantes, non ?

    J'ai envie de manger des moules 

     


    6 commentaires
  • Cliquez sur le plan pour mieux voir !!!

    Festival photo animalière et de nature à Montier-en-Der

    La fédération fête ses 30 ans le samedi à 18 heures 30 - stand FCPN

    Nous sommes hébergées au centre UFOLEP "la presqu'île" près de la digue


    6 commentaires
  •  Blog en pause

      

    Je suis partie pêcher, farnienter, photographier

    visiter (musées, abbayes, grottes, jardins, châteaux, et ... caves)! 

    Je répondrai à tous vos messages le 11 août ... Portez vous bien.

    Les photos et textes qui viennent après ... sont programmés mais l'oiseau est parti !   


    3 commentaires
  •  

     

    Dans 68 jours je serai ici ...

    Château de Montreuil-Bellay

    Dans 68 jours je serai ici ...

    Abbaye de Fontevraud

    Dans 68 jours je serai ici ...

    Château et Jardins de Villandry

    Le soleil sera-t-il revenu ???


    11 commentaires
  • Avant la tempête,

    Du jasmin d'hiver

    Les trompettes jaunes du jasmin d’hiver (Jasminum nudiflorum) sont le signe des premiers frémissements de la nature. Les petites corolles jaune vif apparaissent avant les feuilles sur les rameaux nus, d’où le nom nudiflorum. Contrairement à celles du jasmin blanc, les fleurs sont inodores. Selon l’exposition de la plante, les premières fleurs peuvent apparaître dès décembre (surtout dans les jardins de ville) et jusqu’à mars.

    Le jasmin (Jasminum) appartient à la famille des Oléacées. On en connaît environ 200 espèces.
    Les rameaux sont reconnaissables à leur section carrée. Le jasmin d’hiver développe au printemps des feuilles à trois folioles de 1 à 3 cm de long, ovales, lancéolées. Les fleurs de 3 cm de large sont découpées en 6 lobes.


    8 commentaires
  • Le Mont Saint Michel

    Le moulin de la cressonnière à Veules les Roses


    2 commentaires
  • Sculpture en sable

    Oeuvre de Christian Avril, sculpteur à Giverny (Eure). Il a fallu 30 tonnes de sable.

     

     


    4 commentaires
  • Vayrac

    Dans le Lot

    En Normandie, ce jour, il fait un temps à ne pas mettre son chien

    dehors ! Il pleut à seaux alors rêvons au soleil, à la quiétude des vacances.

    Ces photos ont été prises dans le département du Lot.

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique