• Le col de Prat de Bouc en juillet

     

    Point culminant des Monts du Cantal (1855 m), le Plomb du Cantal, offre une vue panoramique à 360 ° sur le massif cantalien, le Cézallier, le Sancy, l’Aubrac et la Margeride...

    La pointe du Plomb, en forme de pommeau, est un ancien lac de lave solidifié mis en relief par l’érosion de ses flancs. 

     

    Le col de Prat de Bouc (1392 m), situé au pied du Plomb du Cantal, est un site naturel remarquable (migration des oiseaux, faune et flore de montagne). 

    Un lieu de rencontre du tourisme et de l'agriculture de montagne, dans un cadre agréable rythmé par les saisons. Le site s'apprécie été comme hiver. Zone d’intérêt écologique.

     

    Il ne faisait pas chaud : 10°, beaucoup de vent, de pluie. La montagne était cachée. Nous sommes allés visiter la grande cheminée du restaurant. Les crêpes sont excellentes. 

     

    Le col de Prat de Bouc en juillet

    « Le soleil, il est là !24 heures photo chez Patricia : hier et aujourd'hui »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    m trinckquel
    Samedi 12 Août à 08:04

    Effectivement, on voit qu'il ne faisait pas très beau... ni très chaud... apparemment, les crêpes vous ont réchauffés....

    Très bonne journée. Gros bisous

      • Samedi 12 Août à 13:40

        Nous avons parlé avec des habitués du chalet qui dégustaient des crêpes. Elles étaient très odorantes et en, effet nous étions prêtes à en acheter mais l'autocar grand tourisme nous attendait !!!

        C'était une visite de la cheminée ... c'est tout.

         

    2
    Samedi 12 Août à 11:31

    La cheminée est magnifique et là-bas elle n'est pas là pour faire beau.

    Bon weekend.

    3
    Samedi 12 Août à 13:10
    LADY MARIANNE

    on reconnait la gourmande !!
    il ne faisait pas beau alors on se réconforte avec des crèpes !!
    bisous-

      • Samedi 12 Août à 13:41

        Je n'ai pas dit que nous avions mangé des crêpes !!!

        Nous aurions bien voulu mais l'autocar ne s'arrêtait pas longtemps.

        Bises de Lydie

    4
    Samedi 12 Août à 19:11

    je découvre ton blog avec plaisir

    5
    Samedi 12 Août à 20:15

    J'adore cette région.... Une année nous avons mangé un délicieux "aligot" dans un Buron, très typique c'était sympa. 

    Et oui le chêne d'allouville est toujours là, pas abandonné mais pas très bien entretenu non plus, dommage car c'est particulier. Je le connaissais déjà mais c'était la première fois hier que j'empruntais les escaliers. Il y a tous les ans en août un superbe marché nocturne à Allouville et c'était hier soir.

    Biz. Aline

    6
    Samedi 12 Août à 22:58

    j'ai survolé tes articles de la semaine ! superbe ! je suis de retour

    7
    Mardi 15 Août à 12:44

    l'esprit à la fois campagne et montagne y est préservé

    cette verdure j'adore

     

    8
    Mercredi 16 Août à 15:28

    bonjour lydie !! tiens j'ai eu le même paysage devant les yeux en juin, ce jour là il faisait une chaleur à crever , c'était la semaine la plus chaude ! j'ai beaucoup apprécié cet endroit ! bisous .

     

      • Mercredi 16 Août à 17:41

        il aurait été rigolo qu'on se rencontre !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :