• Le curé, le rabbin et la pharmacienne

     

    LE CURÉ : j'ai un truc pour manger à l'oeil

    LE RABBIN : super, tu fais comment ?

    LE CURÉ : je ne vais jamais au restaurant avant  21 heures 30 - 22 heures ; je choisis toujours un restaurant assez grand où il y a plusieurs serveurs. Je commande une entrée, un plat, un dessert et je prends mon temps pour le café, le cognac, un bon cigare et j'attends la fermeture

    Comme je ne bouge pas, quand ils rangent toutes les tables et mettent les chaises dessus pour pouvoir fermer, le garçon vient me demander de payer.

    Je lui dis que j'ai déjà payé son collègue, qui est parti. Et personne ne met ma parole en doute vu ma profession !!! Simple, non ?!

    Génial, fait le rabbin, et si on essayait demain ? 

    d'accord répond le curé et je m'occupe de la réservation.

    Le soir suivant, ils vont au restaurant, commandent de nombreux plats.

    A la fin de la soirée, le garçon arrive et leur demande de payer.

    Le curé répond :

    Mais c'est déjà fait avec votre collègue qui est parti ...

    Et le rabbin d'ajouter :

    d'ailleurs, çà fait un moment qu'on attend la monnaie !

     

     

    Un homme gentil, calme et respectable entre dans une pharmacie et se rend au comptoir de la pharmacienne. 

     Il la regarde droit dans les yeux et lui dit :  « Je veux acheter du cyanure » 

     La pharmacienne lui demande :  « Mais pourquoi vous faut-il du cyanure ? »

     L'homme répond :  « J'en ai besoin pour empoisonner mon épouse ».

     La pharmacienne abasourdie s'exclame :  « Que Dieu nous protège ! Je ne peux pas vous donner du cyanure pour tuer votre épouse, c'est contre la loi !

    Je pourrais perdre ma licence ! On se ferait mettre tous les deux en prison ! Toutes sortes de mauvaises choses pourraient arriver ! Absolument pas ! " JE NE PEUX PAS VOUS VENDRE DU CYANURE ".  » 

     L'homme cherche dans son manteau et sort une photo de son épouse au lit avec le mari de la pharmacienne.

     La pharmacienne regarde la photo et lui dit : « Je ne savais pas que vous aviez une ordonnance.. »

     

    « Le bouquet automnalEncore beaucoup de vent ! »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 20 Novembre 2016 à 09:13

    excellent ! merci pour ce bon moment

    2
    Dimanche 20 Novembre 2016 à 16:27

    Merci pour ce moment de bonne humeur ,j'ai adoré et lu à Mr ,on a ri devant le thé :) Plein de bisous à toi,lydie !♥

    3
    Lundi 21 Novembre 2016 à 05:03

    Bonjour d’Angers …
    Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! … La monnaie et l’ordonnance ! ... Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! …
    Bonne journée … Amicalement … ¢ℓαυ∂є

    4
    Lundi 21 Novembre 2016 à 21:38

    Sympas ces deux histoires......

    Bonne semaine. Biz. Aline

    5
    capsulette
    Lundi 21 Novembre 2016 à 21:51
    J'ai rit c'est excellent vraiment je vais aller au restaurant :-):-):-)pas à la pharmacie :-):-)bisous :-)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :