• Deux centenaires au foyer Gustave Flaubert de ma ville

    Maurice a eu 100 ans le 29 mars et Germaine 101 ans ! Ils ne sont pas parents mais étaient heureux d'être réunis pour souffler les bougies des fraisiers. Nous étions 58 à les applaudir !

    Toute leur tête ...  Maurice a encore esquissé quelques pas de danse !!!


    1 commentaire
  • En hêtre, chêne ou même olivier… Une grosse bûche était traditionnellement brûlée dans l’âtre durant la veillée de Noël.

     

    La coutume remonte au XIIe siècle et change selon les régions. On priait pour qu’elle dure au moins le temps de la messe de Minuit. Sous peine de malheur. Les Lorrains profitaient de sa lumière pendant trois jours, tandis que les Ardéchois espéraient la voir se consumer jusqu’à l’Épiphanie. Ses cendres, précieusement conservées, auraient le pouvoir de protéger la maison. La disparition des foyers ouverts a remplacé la grosse bûche par sa représentation en miniature.

    Posée sur la table de fête, elle a d’abord été habillée de feuillage ou de mousse et piquée de bougies. C’était avant l’arrivée de sa version plus gourmande: l’incontournable pâtisserie roulée ou glacée, servie traditionnellement à la table du réveillon.

     

    Traditions : la bûche de Noël et le houx

     

    La légende veut que, sur le point d’être découverts par les soldats d’Hérode, qui voulaient assassiner Jésus, la Sainte Famille fut dissimulée par un houx.

    Marie bénit l’arbre qui avait étendu ses branches en déclarant qu’il resterait éternellement vert. Si certaines familles continuent d'en récolter pour décorer la maison, c’est surtout sur la traditionnelle bûche du repas de Noël qu’on le retrouve, en pâte d’amandes ou en plastique. C’est aussi sage, car les baies de cette plante sont toxiques.


    11 commentaires

  • 5 commentaires
  •  

     


    6 commentaires
  • Qui connaît cet arbre ?

    pas le marronnier mais celui-ci (en dessous)

    L'arbre de l'espérance

    L'arbre de l'espérance

     

    Le Ginkgo Biloba est un véritable fossile vivant ses ancêtres ressemblaient beaucoup à l'espèce actuelle, peuplaient déjà les forêts du Jurassique. Il a commencé à être cultivé dès 1754. Les feuilles et les graines sont employées en phytothérapie, il est étonnamment résistant à la pollution atmosphérique et aux insectes.

    Un Ginkgo a même survécu a la bombe atomique d'Hiroshima, depuis les Japonais voient dans cet arbre le symbole de l'espérance.

     L'espèce est la plus ancienne espèce d'arbre connue puisqu'il serait apparu il y a plus de 270 Millions d'Années . Il est donc apparu avant les dinosaures et a survécu à tous les bouleversements climatiques de notre planète. 


    12 commentaires
  •  Chez Patricia

    "24 heures photo"

    24 heures photo : l'automne

    24 heures photo : l'automne

    24 heures photo : l'automne

    24 heures photo : l'automne

     

     


    11 commentaires
  •  

    Printemps, automne : les mêmes (2)

    Printemps, automne : les mêmes (2)

    Printemps, automne : les mêmes (2)

    Printemps, automne : les mêmes (2)

    Printemps, automne : les mêmes (2)

    le défilé "automne" n'est pas fini


    6 commentaires
  • Printemps, automne ... les mêmes.

    Printemps, automne ... les mêmes.

    Printemps, automne ... les mêmes.

    Printemps, automne ... les mêmes.

    Printemps, automne ... les mêmes.


    10 commentaires
  • Les rameaux sont grimpants et partiellement ornés de poils étoilés grisâtres à 5-6 rayons. Ils portent au milieu des entrenœuds des crampons parfois difficiles à enlever à mains nues, qui sont des racines transformées émettant de nombreux poils ventouses qui s'accrochent à un support (mur, arbre, arbuste, etc.).

    Ces racines modifiées n'ont aucune fonction absorbante : le lierre n'est pas une plante parasite (à la différence du gui par exemple), et il se nourrit uniquement avec son système racinaire souterrain.

     

     

    Le lierre n'est pas une plante parasite


    9 commentaires
  • Sous bois

     


    10 commentaires

  • 6 commentaires
  • Aujourd'hui, c'est l'été ! la fête de la musique ! la fête des pères  et,

    la profession de Foi de ma première petite fille Ambre.

    Nous serons tous réunis et çà me met en joie

    Tout simplement.


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique