• Les forteresses de l'Alcazaba à Malaga

    Malaga fut fondée par les Phéniciens au viiie siècle av. J.-C. sous le nom de Malakka au pied de la colline du Gibralfaro.  

    En 573 av. J.-C., la ville passe sous le contrôle des Carthaginois et le reste jusqu'en -219 où elle devient romaine à la suite des guerres puniques. La ville se développe, notamment grâce à son port. Sous Auguste, premier empereur romain, elle se dote d'un théâtre. La ville est connue pour ses exportations de garum vers Rome.

     Avec la décadence de Rome, Malaca est prise par les Vandales du roi Gondéric (vers 411 apr. J.-C.), puis par les Wisigoths du roi Wallia (vers 416).

     Au vie siècle, la ville est reconquise par l'empereur byzantin Justinien, vainqueur du roi wisigoth Agila Ier (551), puis reprise par les Wisigoths du roi Sisebut en 615.

    L'Alcazaba

    Prise une première fois en 716 par les Arabes, la ville est définitivement conquise en 743 et annexée à l'Émirat de Cordoue en 755. (en arabe : مالقة Mālaqah)

     En 858, Malaga est pillée par le chef viking Hasting.

     La période musulmane favorise le développement de la ville et de ses campagnes, grâce à l'amélioration de l'irrigation ébauchée par les Romains. Les forteresses de l'Alcazaba (à partir du xie siècle) et du Gibralfaro (xive siècle) sont construites.

    L'Alcazaba de Malaga fut construite sur les vestiges d'une forteresse romaine par la Taifa des Hammudites vers le xie siècle sous le règne de Badis ben Habus. Cette dernière protégeait la province de Grenade convoitée par les chrétiens. En plus de son rôle défensif, l'Alcazaba fut la résidence du gouverneur de la ville à l'époque musulmane1. À la suite de la prise de Malaga par les Rois catholiques en 1487, plusieurs rois y habiteront comme Philippe IV ou encore Charles III d'Espagne.

     

    Architecture

    L'Alcazaba de Malaga est construite sur une colline surplombant la ville et offre une vue sur la mer et sur l'actuel port. Elle fut autrefois reliée aux remparts de la ville aujourd'hui disparus. Ces derniers formaient une troisième paroi autour d'elle. L'enceinte est alignée de 30 tours barlongues et 20 portes fortifiées dans la pure tradition de l'architecture arabo-musulmane d'Occident.

     

    Les ruines du Théâtre romain datant du ier siècle apr. J.-C. furent utilisées par les Maures pour la construction de l'Alcazaba. Selon l'architecte restaurateur Leopoldo Torres Balbás, l'Alcazaba de Malaga est le modèle de l'architecture militaire de la période Taifa, avec ses doubles parois et ses nombreuses fortifications. Son seul parallèle est le Krak des Chevaliers en Syrie2. L'Alcazaba est aujourd'hui parmi les forteresses de l'Espagne musulmane les mieux préservées.

    L'entrée se fait depuis la "Puerta de la Bóveda" (la Porte de la Voute) bien qu'un ascenseur fut aménagé dans la calle Guillén Sotelo pour faciliter le passage. L'enceinte interne n'est accessible que par la Puerta de los Cuartos de Granada (Porte des quartiers de Grenade) qui protège l'aile ouest du palais. La brique et la pierre dominent sur les façades de l'enceinte. Des voies tortueuses jalonnées de fontaines se croisent dans des jardins de topiaire. Ces derniers, à travers la Puerta de las Columnas (Porte des Colonnes)N 1, permettent l’accès aux appartements du gouverneur. Autour des patios rectangulaires, dont le Patio de Armas (Cour d’Armes), se dressent de grandes salles aux plafonds en bois sculpté et aux murs ornés de stuc. À l'est se trouve la Torre del Homenaje (Tour de l'Hommage) semi en ruine où les rois Ferdinand et Isabelle père et fondateur dressèrent leur étendard après avoir assiégé Malaga en 1487.

     

    Les forteresses de l'Alcazaba à Malaga

    Les forteresses de l'Alcazaba à Malaga

    Les forteresses de l'Alcazaba à Malaga

    « Le tableau du samedi géré par Lady MarianneBlagounette »

  • Commentaires

    1
    m trinckquel
    Dimanche 5 Novembre à 10:21

    Je suis allée à cet endroit il y a quelques années lors d'un voyage en Espagne... il y a de belles choses à voir à MALAGA.... Merci pour toutes les explications historiques et architecturales....

    Très bon dimanche. Gros bisous

    2
    Dimanche 5 Novembre à 11:13

    Une très belle ville

    Nous y sommes allés en 1988, c'est pas d'hier, mais je m'en souviens bien

    Bisous bon dimanche

    3
    Dimanche 5 Novembre à 11:58

    Bonjour d’Angers … (ville où il fait bon vivre) …
    J’ai visité ces lieux mais y’a beau temps !
    Je suis heureux d’en revoir des détails au travers de ton billet …

     clic !

    Bonne journée journée... Amicalement ... ¢ℓαυ∂є …


    Je vois la vie en Mauges”

    4
    Dimanche 5 Novembre à 12:54
    LADY MARIANNE

    je ne connais pas - juste l'appellation de raisins secs de malaga -
    merci pour la visite- bises-

    5
    Dimanche 5 Novembre à 16:13

    Je ne connais pas non plus, c'est encore un très bel endroit.

    Bon dimanche.

    6
    Lundi 6 Novembre à 06:49

    superbe !!!! merci du partage

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :