• Mardi 18 août : Toulouse (2)

    Mardi 18 août : Toulouse (2)

     

    Rue du TAUR ... Ce lieu très vivant de Toulouse doit son nom au martyre de Saint Saturnin, premier évêque de Toulouse, (dont le nom s’est transformé en Saint Sernin sous l’influence de la langue occitane) ; il vécut à Toulouse dans la première moitié du 3ème siècle. Envoyé en Gaule par le Pape, il évangélisa Pampelune puis Toulouse.

    Accusé de troubler les oracles des pratiques religieuses romaines, on le somma de renier sa religion ce qu’il refusa de faire. Il se retrouva donc attaché par les pieds à un taureau que l’on avait rendu furieux qui, pris d'une rage folle,  à toute allure descendit  les marches de l'escalier monumental du Capitole, le traînant derrière lui. Le corps brisé, l’évêque  rendit l’âme dans cette actuelle rue du Taur (taureau en occitan). Ses restes  furent précieusement recueillis dans un simple cercueil par la petite communauté chrétienne avant d’être profondément ensevelis, et actuellement déposés dans la basilique Saint Sernin. Le taureau quant à lui fut achevé un peu plus loin, au lieu nommé depuis Matabiau (de matar = tuer et biau = bœuf.) Ceux d’entre nous qui prennent le train le matin pour rejoindre la ville rose, n’étaient sans doute pas au courant que, autrefois la gare Matabiau et la rue du Taur présentaient des aspects moroses.

    A Toulouse, tout n’a pas toujours été rose 

    Mardi 18 août : Toulouse (2)

    c'est ici, à 11 heures 56, que j'ai réalisé que je n'étais pas loin

    d'une fidèle de mon 2ème blog.

    Mardi 18 août : Toulouse (2)

    Les cloches de la basilique Saint Sernin sonnent à toutes volées. C'est drôle, je suis née le jour de la Saint Saturnin.

    Il est midi ! et j'entends : "une dame cherche Mme L." 

    Mardi 18 août : Toulouse (2)

    La joie de se voir se lit sur notre visage

    Mardi 18 août : Toulouse (2)

    La basilique saint Sernin de Toulouse est une grande étape vers Compostelle. Elle est dédiée à saint Saturnin (ou Sernin), évêque de Toulouse au IIIè siècle. Celui-ci mourut traîné par un taureau dans la rue du Taur et sur la place du Capitole. Cette scène est très bien illustrée sur un sarcophage du Maître de Cabestany situé à l'abbaye de Saint Hilaire.

    Une première basilique est construite au Vè siècle. Devant sa vétusté et l'afflux des pèlerins, on décide d'en construire une nouvelle au XIe siècle. Les travaux débutent en 1078 sous l'égide de l'architecte Raymond Gayrard.

    Le pape Urbain II consacre le choeur en 1096. L'ensemble est quasiment terminé en 1118. La chronologie de la construction peut être retracée à partir de l'utilisation de la pierre et de la brique. La pierre l'emporte sur la brique jusqu'aux tribunes.

    Ensuite, la brique grignote du terrain pour l'emporter complètement dans les parties hautes de la nef. La pierre domine donc dans les parties les plus anciennes, à savoir le chevet et les portails du transept. Les parties hautes du choeur et les tribunes du transept sont un peu plus récentes (fin XIe siècle). La nef et les collatéraux sont du début du XIIe siècle. Enfin, les parties où domine la brique sont plus tardives : il s'agit essentiellement des voûtes de la nef (début XIVe siècle). 

    Le cloître a été mis en vente en 1798 puis rasé entre 1803 et 1808. Son emplacement est celui de l'actuelle place saint Sernin. On trouve quelques chapiteaux issus de ce cloître au musée des Augustins de Toulouse. Après de très mauvaises restaurations au début du XIXè siècle, Prosper Mérimée confie le chantier à Viollet le Duc en 1845. Les travaux sont réalisés sous le second Empire. De nouvelles restaurations ont été effectuées en 1975-76.

    Mardi 18 août : Toulouse (2)

    Mardi 18 août : Toulouse (2)

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 24 Août 2015 à 14:06

    Sympa d'avoir retrouver Christine, j'espère que vous avez passé un bon moment.

    Bisous

    2
    Lundi 24 Août 2015 à 15:52

    Environ un quart d'heure ! Mais nous étions ravies de nous connaître quand même ! J'ai remonté dans l'autocar vers le restaurant où fut servi un cassoulet et après l'après-midi une visite mémorable : Airbus.

    3
    Lundi 24 Août 2015 à 16:11

    Bonjour …
    Les blogs servent aussi aux rencontres donc ... un blog peut être un "site de rencontre" !
    … Bonne journée, … Amicalement, … Claude

    4
    Domi
    Mardi 25 Août 2015 à 14:49
    Bon une rencontre rapide avec une copinaute,qui s est dérangée pour toi-et c est super gentil !!!:)
    Je survole tes posts,faute de temps,les petits sarthois ne me lâchent pas d une semelle-il pleut depuis 2 jours,alors pas de jardin,activités d intérieur du matin au soir---je ne m ennuie pas---ça m évite un peu de penser----Je sais,par Mr,que fils ainé en rechute est entré hier à l hôpital pour une nouvelle chimio très agressive,venue d Italie ?...mes gentils messages restent sans réponses---Bisous de domi *
    5
    Mercredi 26 Août 2015 à 18:10

    C'est génial d'avoir rencontré ton amie de blog smile magnifique basilique yes

    6
    Jeudi 27 Août 2015 à 21:25

    Wouhaou tu fais le reportage en moins de temps que ton voyage !!!!money

    Je me demandais si tu étais de retour car je n'allais que sur le blog des défis ..Alors Goudouli en avatar et le Pont du Diable à Albi en tête de blog  superbe

     

    7
    Jeudi 27 Août 2015 à 21:29

    Etes vous passé sous les arcades du Capitole, le plafond est peint par Raymond Moretti (29 tableaux de l'histoire toulousaine) . Je te laisse un lien

    les arcades du capitole

    8
    Jeudi 27 Août 2015 à 21:31

    Excuses l'erreur le Pont du Diable est à Cahors. Celui ci est le Pont Vieux

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :