• Projet 52-2019 du côté de chez Ma' semaine 26 : une histoire : Le bon Dieu était avec nous.

    Quel voyage mes amis ! 760 kilomètres X 2 plus sur place ... et des péripéties que nous n'oublierons pas !

    Partis à 7 heures 25, tout allait bien, arrivés aux portes d'Orléans, nous avons été pris dans un bouchon dû à un terrible accident mortel, des ambulances, des pompiers, le SMUR, nous ont doublés à vive allure. Au loin, près d'un pont il était là. Nous avons attendu, puis nous avons dû prendre un autre chemin pour retrouver la même route ! Nous n'étions pas les seuls à rebrousser chemin,  il y avait de la confusion dans l'air. Enfin, nous avons rejoint le chauffeur qui allait faire le voyage avec nous avec 1 heure 20 de retard !

    C'est là que nous nous sommes aperçus que la clim' était légèrement défaillante, que le micro ne marchait pas, que le frigo à boissons fraîches non plus ! Il faisait 28° quand même.

    Au lieu d'arriver au Campanile route de Vierzon à St Doulchard près de Bourges, à 13 heures, nous sommes arrivés bien en retard (prévenus évidemment). Le patron et serveurs nous ont accueillis avec un sourire en coin de rue ! C'était très agréable !!! Nourriture surgelée, tiède et sans saveur !

    Nous avons continué notre route ensuite en découvrant les jolis villages et la montagne, le mauvais temps aussi avec orages violents,  routes partiellement inondées, ravines boueuses, 

    Passé l'orage, notre chauffeur a décidé dans sa petite tête de rattraper le temps perdu afin que l'hôtelier de Vals les Bains nous reçoive mieux que les gens du campanile. Il s'est mis à foncer, avalant les virages d'une façon serrée, à ce moment nous sommes tombés dans un nid de poule important qui a endommagé un pneu.

    Il a continué jusqu'à ce que l'autocar tangue, se rapproche dangereusement du parapet (hauteur de 635 mètres à ce moment précis), il a rattrapé l'autocar par un miracle ! Je vois toujours la scène depuis 9 jours ! Quand le restaurant nous a réceptionnés nous étions blancs de peur ! Il était 21 heures 40.

    Nous sommes vite descendus, nous sommes allés vers l'ascenseur avec nos bagages, çà sentait le brûlé ! Nous venions d'arriver au pied de l'hôtel que 2 pneus arrière éclataient, endommageant une voiture garée et une vitrine.

    Les gendarmes sont venus et un garagiste du coin a changé les pneus dans la nuit vers 2 heures du matin !

    Le Bon Dieu était avec nous !

    Au retour, nous avons été bloqué dans un bouchon dû par des travaux et un accident grave en arrivant sur Bourges (ENCORE !!!) et nous avons perdu 3/4 d'heure ! Le patron du Campanile a cru à une mauvaise blague !!! Mais il nous a reçus toujours aussi "souriant" !

    Nous étions 29, un autocar !

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 11 Juillet à 08:59

    Et bien, quelles mésaventures... heureusement que vous n'avez pas eu d'accident et que tout s'est bien terminé... Je pense que vous allez vous souvenir de ce voyage mouvementé (peut-être même plus que de ce que vous avez vu sur place).

    Très bonne journée et gros bisous

    2
    Jeudi 11 Juillet à 10:20

    Bonjour Lydie et bien tu t'en souviendras de ses vacances!, Moi pour finir j'ai anuler ma journée d'excursion trop stressée à l'idée de m'éloigner toute une journée de chez moi, par contre avec une amie je ferais la balade aux flambeaux le 9 août mais là c'est juste pour 3 heures!Bonne journée la pluie est enfin là, elle est la bienvenue gros bisous

    3
    Jeudi 11 Juillet à 10:47

    Bonjour d’Angers …
    Je ne voyage plus avec les associations qui cherchent à toute fin l’autocariste le “moins disant”, il a des autocars vieux, mal entretenus, sièges trop rapprochés et des chauffeurs mal payés … donc le résultat est au bout du virage ...
    Bonne journée ... Amicalement ... ¢ℓαυ∂є …

    4
    Jeudi 11 Juillet à 16:53
    LADY MARIANNE

    quel voyage mouvementé-
    le bus plus très jeune ! lol  a souffert--
    ouf plus de peur que de mal-
    bisous-

    5
    capsulette
    Jeudi 11 Juillet à 18:05
    Prff ! Coucou Lydie et bien ces vacances sont mouvementés ! Quel gâchis ! Entre l'arret ! Le chauffeur ! L'accueil !! La peur !! Franchement ça fait peur !
    Ne garder que le meilleur !
    Quand tu lira chez moi tu va peut-être sourire ...quoi que :-)
    J'espère que tu te remet ! Bisous Lydie :-)
    6
    Vendredi 12 Juillet à 11:42

    On mangeait bien chez Campanile et maintenant c'est une horreur, je dors là-bas mais je vais manger souvent dans un Courtepaille, ils sont souvent dans les même zones. 

    A oublier ces trajets, il est inconscient ce chauffer, ça mériterait un retrait de permis pour quelques temps. 

    Bises

    7
    Anima de normandie
    Vendredi 12 Juillet à 17:54
    Quel voyage j'espère que le reste à été génial
    8
    Alizee
    Lundi 15 Juillet à 11:47

    Bonjour. C était un conducteur d autocar cascadeur ! Un voyage sous le signe de l effroi. A dénoncer à la compagnie d autocars, à l organisateur pour ne plus avoir affaire à cela. De quoi ne plus avoir envie de monter dans un autocar.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :