• Quand je serai vieille ...

     

    Quand je serai vieille...

    Quand je serai vieille, je ne veux pas qu'on m 'appelle « ma ptite dame » ou « ma jolie ». Je veux être respectée et conserver mon identité jusqu'à la fin. Je ne veux pas qu'on me retourne dans tous les sens sans même me prévenir pendant les soins. Je veux qu'on me touche avec douceur et qu'on m'explique ce qu'on me fait. Je ne veux pas qu'on me juge et qu'on dise de moi que je suis difficile ou compliquée. Je veux qu'on me traite avec bienveillance et qu'on accepte que je ne sois pas toujours de bonne composition.

    Quand je serai vieille, je ne veux pas d'une couche, je veux une protection. Je ne veux pas d'un bavoir, je veux une grande serviette. Je ne veux pas d'un verre canard, je veux un verre ergonomique.

    Quand je serai vieille, je ne veux pas qu'on parle devant moi comme si je n'étais pas là. Je veux pouvoir discuter avec ceux qui s'occuperont de moi. Je ne veux pas qu'on s'empare de mon fauteuil sans me prévenir pour m'embarquer à toute vitesse à l'autre bout du couloir. Je veux qu'on m'annonce qu'on va changer de pièce et qu'on chemine à un rythme qui ne me donne pas le vertige. 

    Quand je serai vieille, je marcherai moins bien, j'entendrai moins bien, je comprendrai moins bien. Mais je serai toujours capable d'aimer telle ou telle personne, d'avoir envie de tel ou tel menu, d'avoir peur de tel ou tel événement. 

    Quand je serai vieille, je veux juste qu'on ne m'enlève pas le droit d'être moi.

    Mon billet n'est pas triste mais il fait réfléchir ... 

     

     

    « Flower Power 2015Jumièges (Seine Maritime) »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 19 Octobre 2015 à 13:24

    Merci Lydie pour ce beau texte, on deviendra toute vieille, le temps passe si vite

    Bonne semaine - bisous bisous

    2
    Lundi 19 Octobre 2015 à 13:30

    Un texte superbe ! J'adhère complètement...
    Bisous Lydie

    3
    Lundi 19 Octobre 2015 à 14:23

    Ah oui Lydie nous vieillirons tous, enfin je l'espère, car on demandais l'autre jour à un vieux monsieur si cela ne le chagrinait  pas de devenir vieux il a répondus: " que du contraire si je ne vieillirais pas c'est que je serais déjà mort!"

    Lorsque je vais rendre visite à Marie pas toujours facile de voir ces personnes assises  là perdues dans leurs pensées sans que l'on ne fasse attention à elles.

    Si la plupart perdent le fil de leurs idées c'est parce que l'on ne prend plus la peine de leur parler.

    Bien souvent lorsque nous arrivons soit dans le réfectoire ou dans sa chambre, Marie somnole mais dès que nous entamons la conversation elle revis, elle souris, ses yeux pétillent.

    Bonne fin de journée

     

     

    4
    Lundi 19 Octobre 2015 à 14:53

    Tout d'abord Merci pour ce texte j'approuve tout !! pour avoir travailler en MDR et avoir eu des collègues qui ne respectaient pas toujours le résident !! Ce billet n'est pas triste Lydie il est réaliste ! il peut s'appeler le RESPECT !! Nous vieillirons ensemble et nous nous respecterons :) La dame qui reprenait tes phrases pensait t'aider ...mais parfois ça fait mal !! Gros bisous Lydie :)

    5
    Lundi 19 Octobre 2015 à 15:43

    J'ai la boule dans la gorge en te lisant,lydie ,je pense tellement à BM .sarcastic...les ouvriers qui parlent devant elle comme si c'était une potiche ,nous réclament du matériel sans même la consulter (c'est bien elle qui décide et paye !) .....les voisins qui défilent et font leurs commentaires sans s'adresser à elle ,ce n'est pas une demeurée ,elle est juste impotente ! Alors oui,je te donne raison,le respect de la personne âgée ! C'est pour çà que je la dorlote ,même si parfois,elle m'agace ou me fatigue . Les personnes âgées doivent garder leur dignité et être dorlotées ! Tiens,mercredi ,je reviendrai avec des crêpes ;) Bisous de domi migraineuse et stressée encore par les nouvelles reçues ce midi .sarcastic

    6
    Lundi 19 Octobre 2015 à 16:10

    Je te le souhaite mais avec ce que j'ai vu en faisant du bénévolat dans une maison de retraite il n'y a pas gtand chose de fait qui ressemble à ce texte.

    Bonne journée.

      • Lundi 19 Octobre 2015 à 16:18

        Pas besoin d'être en maison de retraite pour considérer "les vieux" autre que des potiches qui ne pensent plus.

        Bise de Lydie

    7
    Lundi 19 Octobre 2015 à 16:46

    C'est un beau texte très réaliste. Mais nous on ne sera jamais vieille, on aura pris de l'age et de la sagesse.

    C'est ce que m'a dit ma coiffeuse, quand je lui ai dit que je perdais mes cheveux et que c'était la vieillerie, elle m'a dit "mais non c'est la sagesse qui vous attrape", cette jeune femme (30 ans) est philosophe.

    De toutes façons je suis sure que les "potiches" n'en pensent pas moins.

    Bisous ma zizine, on en fera encore longtemps des sorties bien rigolotes.

     

    8
    Lundi 19 Octobre 2015 à 17:22

    Bonjour …
    Effectivement ! Tout ce que je me souhaite ...
    … Bonne journée, … Amicalement, … Claude …

    9
    Lundi 19 Octobre 2015 à 17:39

    il faut respecter la personne à tout âge

    10
    Mardi 20 Octobre 2015 à 10:09
    Joseph guégan

    Bravo pour ce très beau texte.
    Bonne semaine

    11
    Jeudi 22 Octobre 2015 à 01:03

    re : Bin moi j'ai la gorges serrée en lisant ce texte et des larmes silencieuses... j'ai même des angoisses... et je me souviens de la façon dont étaient traitées certaines résidentes de la MDR... et j'ai la rage quand je me souviens de la cadre de santé de la MDR et du peu de considération qu'elle avait envers résidentes et résidents... cette saloperie (je reste polie...) j'ai bien failli l'étrangler... tiens j'aurais du , j'aurais très certainement rendu un très grand service à tous ceux et toutes celles qu'elles considéraient comme des quantités négligeables... oui, j'ai la rage quand je repense à elle...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :