• Quelques industries près de Val les Bains

    Le Bombyx du mûrier (Bombyx mori) est un lépidoptère domestique originaire du Nord de la Chine, élevé pour produire la soie. Le ver à soie est sa chenille. Le bombyx est inconnu à l'état sauvage, il résulte de la sélection par élevage appelé sériciculture.

    C'est au stade de chenille que le bombyx produit la précieuse fibre sécrétée en une bave abondante qui, en durcissant, se transforme en un fil unique de soie brute avec lequel la chenille se fabrique un cocon. Ce fil mesure entre 800 et 1500 mètres de long. Cette production de soie par des glandes spécialisées, dites séricigènes a été interprétée comme une excrétion de substances toxiques présentes dans l'alimentation

    Feuille de mûrier

    Travail délicat, aléatoire, ruineux ou lucratif suivant les variations de la température, d’une durée très courte (quarante jours seulement), l’élevage du ver à soie est, pour la plupart des familles qui l’exercent, une ressource accessoire, complémentaire. Le plus souvent les femmes et les jeunes filles sont chargées de cette éducation, qui n’exige aucune force, mais beaucoup de patience, d’activité, de soins et de précautions. La sériciculture n’est point, on le sait, un travail des champs, mais une sorte d’agriculture en chambre.

     

    ancien bâtiment de moulinage de la soie

    Quelques industries près de Val les Bains

    Quelques industries près de Val les Bains

     

    C’est sur la commune de Meyras, une ancienne cité médiévale, au cœur des volcans ardéchois et du parc naturel régional que jaillissent Ventadour et Chantemerle: Au coeur des volcans d’Ardèche jaillit cette eau rare, unique par son goût, agréable, désaltérante. Une eau de prestige présente sur les grandes tables gastronomiques.

    Une longue histoire : Ventadour était déjà connue des Romains et c’est le Consul Domitius qui créa en 121 av JC des Thermes dont les vestiges ont été retrouvés. Ventadour est une eau minérale gazeuse naturelle faiblement minéralisée renforcée au gaz de la source qui convient à tous. Riche en oligo-éléments, elle stimule et régénère l’organisme, facilite la digestion, idéale pour une consommation quotidienne.

    Grâce à sa faible teneur en sodium, convient pour un régime pauvre en sel. Elle accompagne vos repas et relève la saveur des vins et alcools (consommés avec modération).

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 18 Juillet à 11:43

    Bonjour d’Angers …
    Dans ma région aussi on pratiquait la sériciculture … il reste des magnaneries surtout près des châteaux ...
    Bonne journée ... Amicalement ... ¢ℓαυ∂є …

    2
    Jeudi 18 Juillet à 13:32

    Merci pour ces belles photos concernant la soie (du papillon à la chenille ... et aux bobines de soie) et pour les informations sur ces eaux ardéchoises....

    Très bonne journée et gros bisous

    3
    Domi
    Jeudi 18 Juillet à 14:34
    Coucou lydie,je venais aux nouvelles et je vois que tu es rentrée de vacances,c était bien ? J ai plusieurs posts à regarder et lire chez toi,je reviendrai,on emmène zébulonnette voir son arrière grand mère ! Bisous !
    4
    Jeudi 18 Juillet à 17:45

    C'est beau la soie mais c'est chère. 

    Un bel artisanat, merci pour les explications. 

    Bises

    5
    Jeudi 18 Juillet à 18:06

    Coucou superbe ces photos de l'industrie des vers à soie, pour l'eau je ne bois que de l'eau du robinet:-)) château la pompe hi!hi! bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :