•  

    11 novembre 2017

    Notre grand-père Pierre (à Anika76 et à moi) né le 10 juillet 1881 (marié en 1906) ne part pas mais son jeune frère Emile, oui ... 

    Emile est né le 7 mars 1888 à Cesson (35). Il laisse la moisson, monte dans le train le dimanche 2 août 1914. Il sera dans la bataille des Ardennes. Il est mort le 22 août 1914 à Ethe en Belgique.   

    "Partout en Bretagne, en cette fin d'après-midi du Samedi 1er août 1914, du clocher des cathédrales jusqu'aux plus petites églises de village le tocsin sonne et brise une paix vieille de 44 ans.   

    Dans les champs, les paysans en pleine moisson posent leurs faucilles, grimpent sur les talus, tendent l'oreille : le feu, peut-être ? Non ! La mobilisation.  

     Et tous courent au bourg. Sur les routes passent en trombe les voitures des gendarmes qui distribuent aux mairies les affiches de l'Ordre de Mobilisation" annonçant celle-ci pour le 2 août à

    0h00 et qui , aussitôt placardées, provoquent des attroupements. Chacun lit ou se fait lire, comprend ou cherche à comprendre.

    Sur le perron de la maison communale, l'instituteur ou le maire expliquent : "Oui c'est la mobilisation générale. Regardez le fascicule bleu de votre livret militaire. Il indique le lieu de votre caserne".

     Les militaires en permission spéciale en ce week-end pour des mariages ou autres fêtes de famille se voient remettre par les maires des télégrammes mentionnant "Ordre de rejoindre votre corps immédiatement et sans délai" plongeant les leurs dans une certaine détresse". 

    J'ai emprunté quelques phrases à Christian Signol ... Son livre (un matin sur la terre) m'a fait comprendre quelle incompréhension avait dû ressentir un paysan breton tel qu'Emile quand il est parti vers les Ardennes. Avait-il déjà quitté sa Bretagne ? sa famille ? sa promise peut-être ?

    Je ne peux répondre. A la maison, on ne parlait pas de la guerre. Ce fut une tragédie pour mon grand-père qui n'avait qu'un frère et qui attendait son premier enfant : en effet, mon père est né le 27 novembre 1914.

    En hommage à ce frère, quand mon grand père a eu son 2ème fils, il l'a prénommé Emile. Ce BB ne vécut que 4 mois ... j'ai entendu souvent mon père dire : "Emile est mort deux fois durant la guerre".

    C'est tout. 


    7 commentaires
  • Lylian

    Lylian, ce grand garçon a eu 7 ans hier !

    Nous le fêterons samedi.

     

    Les petites photos viennent de mon smartphone et parfois quelques commentaires lors de la panne !


    9 commentaires
  • Noces de vermeil

    Ils sont beaux et heureux mes cousins.


    5 commentaires
  • Maëlle a 42 jours sur cette photo

     La voici ... maintenant !

     

    voici son cadeau plus un chèque pour les vacances


    8 commentaires
  • Des boucles d'oreille qui se déclinent en 3 bijoux différents : un clou argenté en forme de flèche, un pendentif argenté et un autre mat ! Elles ne produisent aucune allergie.

    et un bracelet manchette. Je ne vous fais pas voir les billets, ce serait indécent mais ils sont tout neufs !!!

    Cadeaux pour ma petite fille

     

    Cadeaux pour Ambre

     


    4 commentaires
  • Au temps d'Homère, la Lydie s'appelait Méonie.

    Il s'agit en fait d'un ancien pays situé en Asie Mineure sur la mer Égée. Au XXe siècle, Lydie n'a commencé à devenir populaire qu'à partir des années 1920. Le nombre de personnes portant ce prénom est resté assez stable jusqu'aux années 1980 avant de fortement diminuer. C'est devenu un prénom assez peu attribué par les parents.

    Lydie est une épicurienne. Elle aime les plaisirs les plus simples de la vie et en profite comme il se doit. D'ailleurs, elle adore préparer à manger, pour elle ou pour ses proches, qu'elle aime chouchouter. Dotée d'un humour bien à elle, Lydie arrive à séduire et à se lier d'amitié sans difficulté.

    Cependant, elle n'aime pas qu'on l'embête ou qu'on la ralentisse dans son travail. Car, dans sa sphère professionnelle, Lydie devient plus dure. Pas question de perdre du temps ! Tout doit être fait rapidement, mais jamais de façon superficielle. Lydie est toutefois calme et mesurée. Enfant, elle s'intéresse à tout et ne s'arrête jamais d'apprendre et de chercher à découvrir. Avec son côté cultivé sans en avoir l'air, elle reste une source d'étonnement pour beaucoup.

    Beaucoup de choses sont vraies dans ce petit texte. Sinon je ne l'aurai pas mis ... lol !

    Mon nom patronymique est un prénom aussi. Mon signe astrologique est le sagittaire.

     


    8 commentaires
  •  Je vous présente ma maison ... celle de mon enfance ! Celle que je regrette ...

    Je suis arrivée dans cette maison qui était toute neuve, à l'âge de 4 mois et je l'ai quittée 11 ans après. Après, j'ai habité une maison dans une cour commune, à étages, sans commodités pour ma mère (plus de buanderie, plus de tout-à-l'égout, plus de jardin).

    Puis nous avons encore déménagé en 1967 pour un quartier tranquille de la même petite ville.

    La maison de mon enfance était belle : un grand jardin devant, un autre derrière avec un potager, un poulailler, un pigeonnier, des arbres fruitiers, des arbustes comme le lilas lilas, les framboisiers, le cassis, des fleurs comme les lys blancs, les phlox, les roses à profusion, ...). Sous la fenêtre de ma chambre (à gauche) il y avait une immense cave à charbon, du bois, des barriques de cidre).

    Cette grande maison était entourée de champs où il y avait des vaches, des chevaux, des chèvres et ... une immense usine de produits chimiques où mon père était chauffeur de la centrale thermique.

    Il y avait 1600 ouvriers et en 2015 il n'y en a plus un seul !

    La maison rue du trèfle sain

    Maman aimait les roses roses comme de la porcelaine

    La maison rue du trèfle sain

    près de la cave 


    15 commentaires
  •    

    Bonjour, petite pâquerette !
    Le printemps est enfin  arrivé

    Tu redresses ta petite tête

    Toute timide dans la rosée.

    Le soleil réchauffe ta robe blanche

    Et tu nous montres ton cœur d’or !

    Un oiseau sur une branche

    Se réveille c’est l’aurore !

    Bonjour petite pâquerette !

    Tu fais la joie des petits enfants

    Te voilà prête pour la fête

    Pour saluer Monsieur le printemps !

     

    Les croqueuses de pâquerettesqui vous souhaite un bon lundi ... pluvieux à souhait !

     

     

     






    13 commentaires
  • Ambiance de Noël,

    Ambiance de Noël,

    Ambiance de Noël,

    J'ai fini toutes mes cartes, je les envoie demain


    8 commentaires
  • Bonne fête des mères

    Affiche photographiée dans le musée de Quinéville "la liberté retrouvée"

    Je vous conseille de cliquer sur la photo afin de mieux lire.

      

    Maman était née le 25 mai 1913


    11 commentaires
  • Il y a 50 ans !

    J'étais chez mes parents. Ma mère et moi, nous étions entrain de préparer un repas d'anniversaire pour mon petit neveu. En effet, le lendemain il avait 5 ans !!!

    La nouvelle a fusé à la radio et je me souviens que Philippe pleurait !

    Ma mère et moi, étions abasourdies.

    ******

    Entré en fonction le 20 janvier 1961 à l'âge de 43 ans, il est assassiné le 22 novembre 1963 à l'âge de 46 ans. Plus jeune président élu, il est aussi le plus jeune à mourir en cours de mandat, assassiné moins de trois ans après son entrée à la Maison-Blanche. Il reste aujourd'hui le seul Président américain de confession catholique.


    13 commentaires