• Je me fais des cadeaux-souvenirs quand je vais en vacances

    des petits cadeaux de 5 cm de haut

    Je vous présente celui de Corfou et l'autre de Sicile


    6 commentaires
  • Cannoli sicilien

    Arancini italien ou sicilien (délicieux)

    les aubergines

     les spaghettis à l'encre de seiche

    Nous étions à 500 mètres de la mer.


    8 commentaires
  •  

    Une journée au club Marmara se définit ainsi :

    - petit déjeuner à partir de 8 heures

    - apéro à 11 heures 30 et jeux au bar

    - repas en terrasse à 12 heures 30

    - sieste parce qu'il fait trop chaud à se promener : 32 ou 35 ° C avec sirocco permanent

    - boissons rafraîchissantes vers 16 heures et pâtisseries locales

    -  apéro avec cocktail fruité et frais, jeux et dîner près du grill ou dans les salles

    - soirée animée à l'amphithéâtre avec une équipe de 8 jeunes animateurs !

    Les sorties sont en plus de ton voyage et la moins onéreuse est à 15 € (marché et dégustation d'olives), la plus chère est celle de l'Etna qui est à 140 € (7 heures de car aller et retour + téléphérique + repas en route). Palerme est à 100 km (1 heure 20 d'autocar).

    Je n'ai fait qu'une excursion : Segestra, Marsala, Erice en une journée.

    Il y avait aussi la piscine, l'aqua-gym, le tir à l'arc, la pétanque, les tennis, le kwade dans le sable ... ne sont pas de mon goût mais j'ai passé une superbe petite semaine.

     

    Pour l'an prochain, il fallait dire nos destinations souhaitées. J'ai choisi : l'Espagne, la Bulgarie, l'Irlande, le Tyrol on verra bien.  

    Pas un truc à monter sans arrêt, un truc sans rampe, parce que 

    Club Marmara


    9 commentaires
  • Ma prochaine voiture


    6 commentaires
  • L’origine du vin de Marsala est lointaine, son nom ancien était « Perpetum » Malgré sa traversée des siècles, le vin de Marsala à su conserver jusqu’à aujourd’hui ses caractéristiques qui en font un vin célèbre dans le monde entier. Quand au nom de la ville de Marsala celui-ci est dérivé du nom d’origine arabe ; « Mars Al-Allah » c.-à-d. le port d’ Allah.

    C’est pourtant à un marchand anglais nommé John Woodhouse que l’on doit la popularité et le succès international du vin de Marsala. En effet quand en 1773, pour se protéger d’une mer agitée, il accosta au port de Marsala. Il découvrit la production de ce vin encore appelé à cette époque « Perpetum » Ce vin lui rappelait ceux alors fortement appréciés en Angleterre ; les vins fortifiés portugais et espagnols.

    Woodhouse commença à importer ces vins et pour les préserver durant le voyage il fit ajouter un peu d’alcool dans les fûts. Une fois à destination les chargements étaient monnayés rapidement… La demande fut telle que Woodhouse décida vers la fin du 18e siècle de s’installer en Sicile où il créa son entreprise de production et de commercialisation du vin de Marsala. La réussite fut rapide et le vin de Marsala devint un vin internationalement célèbre.

    Les caractéristiques du vin de Marsala

    Le procédé de vinification du vin de Marsala commence par la récolte du raisin en pleine maturité pour l’exposé au soleil de Sicile durant 1 à 2 jours pour concentrer le sucre.Marsala DOC vin de Sicile

    Pour la production du vin Marsala doré et ambré, plusieurs cépages blancs sont utilisés tels le Grillo, le Cataratto, L’Inzolia ou encore le Damsachino.

    Pour le Marsala rubis les cépages rouges sont le Nero d’Avola, le Pignatello et le Nerello Mascalese. Tous sont élevés en fût de chêne rouvre.

    Les vins de Marsala sont produits en différentes classifications selon leurs caractéristiques et leur âge.

    Cave immense de la société Florio

     Cette maison, une des plus anciennes de la région, fut fondée en 1833. Dégustation et découverte des procédés de production. Visite d'une durée de 1h30 (en italien, anglais et espagnol) avec dégustation de vins pour terminer.

    Nous avions 2 guides appelés Francesca & Sergio qui étaient très passionnés de l'histoire.  Visite terminée avec une dégustation de 3 vins : rouge, blanc et Marsala avec un petit accompagnement de nourriture typique. Ensuite visite et achats de livres, vins. 


    7 commentaires
  • La réserve de la lagune de lo stagone entre Marsala et Trapani est un lieu magique, hors du temps. Une des plus belles que vous pouvez voir. Le coucher de soleil sur le sel fait apparaître un échiquier énorme avec des merveilleuses couleurs du violet au rubis, à partir de vermillon pour un bleu intense.

    Non moins frappante c'est marcher le long des quais, sur les rives, les petites îles de sel à partir de laquelle, ici et là, émergent presque magiquement des moulins à vent, archéologie industrielle fascinante, dont certains reviennent lentement à leur fonction d'origine en même temps, de nombreux bâtiments de sel, convenablement restauré, sont devenus partie intégrante de Musée de Salinifera, témoin actif d'une autre activité ancienne mais toujours vivante.

    Bientôt vous vous retrouverez plongé dans un paysage magnifique et inhospitalier.

    Ici aussi, la nature se manifeste dans toute sa splendeur, révélant une richesse considérable, surtout au printemps lorsque les digues des marais salants et les trottoirs sont couverts de fleurs telles que les chrysanthèmes spectaculaire inattendus, Marguerites, Wallflowers, Fumarie, Silene, Serpentard, la végétation restante se compose d'associations intéressantes, expressions typiques des environnements fortement halophiles.

    Égale importance sont le sel du point de vue de la faune; En fait, ils sont le lieu de repos et de nidification pour de nombreuses espèces d'oiseaux, certains d'entre eux, cependant, très rare – on a observé l'élégante Demoiselle, une grue africaine, et le multi-Puffin, venant des mers du Nord – ou pour des canards sauvages et Ibis falcinelle, Les hérons et les chevaliers de l'Italie.

    L'eau chaude de la lagune et la basse profondeur de ses eaux permettent la présence de poissons (dorade, loup de mer, mulets, anguilles, seiches, poulpes) et des crustacés.

    Les moulins à vent impressionnants ont été utilisés pour pomper l'eau et moudre le sel.

    La lagune de "Lo Stagnone"

    La lagune de "Lo Stagnone"

    La lagune de "Lo Stagnone"

    Photos prises d'un autocar, pas nettes je vous l'accorde ! cliquez sur les photos.

    La lagune de "Lo Stagnone"

    pris sur internet

     

     


    4 commentaires
  • Le 15 mai, j'ai déplié de mon bagage à mains, une canne.

    Je ne voulais pas me servir de cet engin mais pour la Sicile, c'était indispensable.

    J'ai une canne de marche


    10 commentaires
  • Ségeste

     

    C'est un important centre archéologique de la Sicile occidentale. Habitée jadis par les "Celimi", descendant des Troyens, son histoire politique fut caractérisée par sa rivalité constante avec Selinunte. Contrôlée par les Carthaginois qui lui prétèrent main forte durant la guerre contre Selinunte, elle s'allia ensuite avec Rome au début de la première guerre punique.

    Le théâtre est le seul édifice à l'intérieur de la ville appartenant à l'époque grecque du IIIe au IIe siècle avant J-C, dont la cavéa et le proscenium ont été reconstruits par les Romains. Il compte 20 gradins creusés dans la roche qui forment la cavéa. Il pouvait recevoir 4000 spectateurs.

    Le temple (ou temple de Héra) du Ve siècle avant J-C, est isolé sur un flanc horizontal de la montagne, et situé à l'extérieur de l'enceinte que forment les remparts ; son très bon état de conservation ainsi que sa position évocatrice lui donnent un important pouvoir de fascination. Il repose sur une base à trois gradins et sa forme est celle d'un périptère dorique avec ses 16 colonnes qui tiennent l'entablement ainsi que deux frontons. Il est cependant dépourvu de cellule et de toit, sans doute parce qu'il était utilisé pour des cultes en plein air. Il mesure 21 x 56 mètres.

    Je ne suis pas allée au temple ... le chemin pentu et pierreux était trop périlleux mais je l'ai photographié quand je suis allée au théâtre.

    Ségeste

    Ségeste

    La suite de l'excursion vers Marsala demain ... N'hésitez pas à cliquer sur mes photos.

    Ségeste


    8 commentaires
  • Ce logo à une signification pour tous les Siciliens je vais vous le dire ça signifie la Sicile aux 3 pointes.

    LA TRINACRIA SICILIENNE

    Ou la symbolique de la Méduse, placée dans le centre, devint une figure fixe où les trois jambes devinrent le symbole triangulaire de l'île, formée ainsi par trois sommets. 

    Triangle pour les Grecs, "Trinacria" (l'île aux trois promontoires), on retrouve partout ce fameux symbole qui trace trois jambes prenant naissance autour de la tête de Cérès. Il illustre cette course vaine, retrace l'histoire complexe et toujours recommencée.

    Dans le centre, on y voit une figure, souvent la Gorgone, ce qui laisserait croire à son origine méditerranéenne. Il est fort probable que le symbole dérive de figures religieuses de l'Orient, qui représenteraient le Dieu Baal, sous forme des trois saisons ou de la lune. 

    Gravée sur les boucliers ou sur les casques, la triskèle était utilisée pour distinguer les guerriers d'une même race ou d'une catégorie particulière. Ce symbole a été aussi retrouvé sur les tombes, comme signe d'importance des personnes décédées. 

     


    6 commentaires
  • Je suis revenue ...

    La Sicile est pittoresque, j'ai aimé mais comme je suis revenue à 4 heures, ce matin, je mettrai des photos plus tard ...

    Je suis revenue ...


    8 commentaires
  • En juillet, c'est décidé, je pars pour VIC sur CERE dans le Cantal ! Ancienne cité de baillage du XVIIè siècle

    La découverte de la Haute Auvergne, le Cantal, l'Aveyron et le Lot.

    Il est prévu de visiter Prat de Bouc (lieu de passage des oiseaux migrateurs), découverte de la vallée de Brezon, le château d'Anjony, Salers, Dienne et son église romane, Aurillac, Figeac, Rocamadour etc ...

     

     

     

    Je ne reçois toujours pas les news,

    çà commence à être long !!!


    8 commentaires