• feuille et champignons

    feuille et champignons


    3 commentaires
  • Elle tire son nom de sa forme d’entonnoir et de sa couleur sombre. Le champignon est fait d’un seul tenant, assez fin, sans distinction du pied et du chapeau, de forme creuse, allant du gris au noir en passant par le brun.

    Champignon impossible à confondre, il pousse également en groupe, voire même en grappes pouvant être assez denses.

    Mais mon beau-père disait toujours, il faut attendre une ou deux gelées pour aller la cueillir. Nous allions en forêt de Canteleu mais où exactement ? c'est un secret !

    Trompettes de la mort !

    Trompettes de la mort !

     

    Photos prises sur le nez


    7 commentaires
  • Les petits écoliers remplissent leurs poches ! Comme tous les ans !


    9 commentaires
  •  

    Quand nous chanterons le temps des cerises

    Quand nous chanterons le temps des cerises

    Quand nous chanterons le temps des cerises 

    Et gai rossignol et merle moqueur 

    Seront tous en fête 

    Les belles auront la folie en tête 

    Et les amoureux du soleil au cœur 

    Quand nous chanterons le temps des cerises 

    Sifflera bien mieux le merle moqueur 

     

    Il me semble avoir perdu mon innocence depuis vendredi dernier ... Je suis combative malgré tout. La vie doit reprendre, nous devons rester debout et surtout gérer l'information, et puis reviendra le temps des cerises

     

    Quand nous chanterons le temps des cerises


    14 commentaires
  •  

     

    Encore du ciel bleu fin octobre


    13 commentaires

  • 10 commentaires
  • Le potimarron est riche en bêta-carotène, une pro-vitamine indispensable pour une belle peau (une astuce : plus la chair de cette courge est orangée et plus elle en contient), en vitamines C (idéale pour le tonus), E et B, mais aussi en sels minéraux (dont le potassium).

    Il renferme également des fibres et un sucre laxatif (tous deux particulièrement bien tolérés quand le potimarron est cuit puis mouliné), qui sont des stimulants du transit intestinal.

    Enfin, ce que l’on sait moins, c’est que ce cucurbitacée est un allié anti-cholestérol, grâce à la pectine contenue dans sa chair (celle-ci retardant non seulement le passage des sucres dans le sang mais piégeant également les particules de cholestérol, ce qui permet d’en absorber moins).


    17 commentaires
  • La gelée de groseilles

    demain, je fais du pain !

     


    11 commentaires
  •  

     

    Le coprin chevelu est un champignon qui peut se consommer cru ou cuit. Cependant la fragilité de sa chair mérite quelques recommandations.

    Les champignons (et le coprin chevelu en particulier) ont pour propriété de pouvoir absorber les métaux lourds. Ne les récoltez donc pas dans des endroits fortement pollués (abords de routes très fréquentées...).

    Ne récoltez que les spécimens encore fermés et bien blancs.

    Sa croissance est très rapide et en quelques heures à peine les chapeaux s'ouvrent, les lames rosissent puis noircissent à partir du bord du chapeau pour finalement se transformer en espèce d'encre noire. Dès que les lames commencent à rosir, il faut s'abstenir de consommer le champignon qui peut s'avérer toxique.

    Seul le chapeau du coprin chevelu est comestible. Le pied trop fibreux est à éliminer.

    Le coprin chevelu doit impérativement être consommé le jour de sa cueillette (peut s'avérer toxique sinon). Aucune technique de conservation n'est actuellement connue et fiable pour ce champignon. Ainsi vous vous abstiendrez de tenter de le congeler (cru ou cuit), le faire sécher, le stériliser... De même, vous ne réchaufferez pas un plat de coprins chevelus. S'il vous en reste, jetez-les.

    Le coprin chevelu peut se consommer cru en salade avec une vinaigrette de votre choix, ail, oignons, fines herbes (persil, cerfeuil, ciboulette et estragon) et même, façon mimosa avec des oeufs durs écrasés.

    Vous pouvez également les servir au dessert. Coupez-les en rondelles et passez-les à la friteuse. Ne les laissez pas brunir. Surveillez-les bien car c'est très rapide. Egouttez-les et saupoudrez-les ensuite de cannelle et de sucre.
     
    Bon appétit moi, je me contente de les manger des yeux ... derrière mon objectif


    3 commentaires
  •  

    Fruits de l'été

    Fruits de l'été

    akènes regroupés en glomérule sphérique (platane commun)

    Fruits de l'été

    Fruits de l'été

    Le sureau à l'entrée de l'enclos qui accueille un bassin de rétention

    Ce bassin suscite beaucoup de questions de la part des enfants.

    Fruits de l'été

    Fruits de l'été

    Tous ces fruits ont été photographiés hier dans le parc Kennedy ou dans la haie


    2 commentaires
  • Les dernières au parc des Chartreux


    5 commentaires